Casablanca Design Week | Direction Artistique
3196
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-3196,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
K

enza Amrouk, Curatrice et critique d’art

Kenza Amrouk est curatrice, critique d’art et chercheuse travaillant entre Paris et Casablanca. Ancienne directrice manager de la Galerie Chantal Crousel à Paris,  elle est actuellement co-fondatrice de La Découpe, plateforme d’expérimentations artistiques et fondatrice de la Kac Art Agency, agence d’ingénierie culturelle qui développe des systèmes de conseil, de production et de diffusion de l’art contemporain. Formée en économie-gestion et en histoire de l’art, ses recherches analysent à travers une réflexion anthropologique et archéologique la notion de paysage et de sa relation d’interdépendance avec l’Homme, et comment ce dernier, interagit avec les espaces géographiques, politiques et économiques, les influencent et les transforment. Elle travaille également autour des questions de la représentation contemporaine du corps humain et de son identité.

M

ot de la commissaire d’exposition « Des racines et des ailes »

L’exposition « Des racines et de ailes », présentée dans le cadre de la Casablanca Design Week explore les liens entre l’histoire des inventions marocaines et le design contemporain à travers une sélection d’objets. Ce projet interroge le rôle du design dans notre société actuelle, en évoquant les racines d’une discipline liée à l’histoire, au contexte, à la créativité et à l’audace de l’homme.

« Des racines et des ailes » met à l’honneur des objets de la vie quotidienne des marocains. Des éléments, qui grâce au génie des inventeurs, concepteurs et autres industriels, ont su évoluer et traverser les époques. En développant l’histoire des techniques, ils ont permis à nos créateurs modernes de penser le design d’aujourd’hui, lui permettant d’être innovant et adapté aux nouveaux usages du quotidien. Cette exposition a pour but d’apporter un éclairage historique, technique, économique et social sur des pièces contemporaines provenant de notre identité culturelle traditionnelle.

« Des racines et des ailes » met à l’honneur des objets de la vie quotidienne des marocains.

Construite autour des notions communes à l’activité des artisans et des designers, « Des racines et des ailes » démontre que le design n’est pas la mise en forme d’une esthétique mais bien celle d’une profonde et subtile réflexion. Une réflexion soumise à des contraintes de production, des progrès techniques, des sources d’inspiration ainsi qu’aux attentes des consommateurs, tous illustrés ici par des objets qui ponctuent le parcours, des vidéos interviews, des documents d’archives et autres dispositifs interactifs. Cette expérience offre un panorama qui dévoile de quelle manière les créateurs prennent part au processus de conception tout en ré-inventant les styles du à la vie contemporaine : offrir et encourager un nouveau point de vue pour l’avenir du design.

Le « parler-design » est une notion à la fois unique et nouvelle au Maroc, comment alors nos designers sont-ils influencés par la forme historique d’une invention ? Comment s’emparent-ils d’un langage qu’ils ré-orientent, structurent et enrichissent pour innover en améliorant l’esthétique et l’usage, tout en simplifiant le processus de fabrication? Autant de questions qui sont abordées dans une scénographie atypique qui invite le visiteur à plonger dans le travail quotidien des designers de notre époque, et à comprendre l’origine des objets qui les entourent.

En convoquant l’art contemporain, cette exposition lance de nouvelles pistes pour appréhender les créations scientifiques et techniques, décloisonner les savoirs et jouer sur les temporalités. Un projet où les protagonistes échappent parfois à la définition de designers et où les objets présentés peuvent s’apparenter à des œuvres d’art.